Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Les dernières perles collectées par les assureurs

Publié le 29 Octobre 2007, 07:25am

Catégories : #Ludique

 


J'ai été victime d'un accident du travail alors que je faisais la sieste sous un pommier.

J'ai été blessé par une dent de râteau qui m'est tombé sur le pied. La dent était accompagné du râteau.

Je suivais la voiture qui me précédait, qui après que je l'ai dépassé, m'a suivi; c'est alors qu'elle m'a choqué en plein derrière et m'a forcé à choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.

Il me semble que ma petite affaire va bouger au printemps, ce dont je suis heureux.

Circonstances de l'accident : est passé à travers une porte vitrée lors de l'opération "portes ouvertes" de l'entreprise.

En avançant, j'ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J'ai donc reculé, mais en reculant j'ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui me suivait. C'est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en sortant j'ai renversé un cycliste avec ma portière. C'est tout ce que j'ai à déclarer aujourd'hui.

j'ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me faire connaître auprès de l'automobiliste. J'éspère que vous serez content et que vous pouvez faire une petit geste en m'accordant un bonus supplémentaire.

Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n'y transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient victimes d'un accident ?

Je suis étonné que vous me refusiez de payer cet accident sous prétexte que je ne portais pas mes lunettes comme indiqué sur mon permis. Je vous assure que ce n'est pas ma faute si j'ai renversé ce cycliste ; je ne l'avais pas vu.

Je vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à me rembourser mes accidents que c'est toujours avec celui d'avant que je paye les dégâts de celui d'après, alors n'est-ce pas sérieux de votre part.

Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant que je puisse le téléscoper.

Vous me dîtes que Mlle X réclame des dommanges-intérêts sous prétexte qu'elle a été légèrement déigurée après l'acident. Sans être mauvaise langue, il faut avouer que même avant l'accident, cette malheureuse n'avait jamais éveillé la jalousie de ses concitoyennes.

Ils m'ont trouvé 2.10 grammes d'alcool dans le sang et ils vont me condamner. Sur 6 à 8 litres de sang qu'on a dans le corps vous avouerez que c'est pas tellement (personnellement j'aurais cru que j'en aurais eu plus).

Je vous fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu'il y a deux routes qui se coupent juste à cette place-là.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents