Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Le pétrole approche des 100$

Publié le 6 Novembre 2007, 07:58am

Catégories : #Article économique

 

 

Les cours pétroliers 
repartent à la hausse

 

 

 
Mardi 6 novembre 2007 / 7h39 - Easybourse.com
 
 

SINGAPOUR (Reuters) - Les cours du pétrole sont repartis à la hausse mardi, sur fond d'anticipation d'une baisse des réserves de pétrole brut aux Etats-Unis.

Vers 6h30 GMT, le baril de brut léger US gagnait 91 cents ou 0,97% à 94,89 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord prenait 87 cents ou 0,96% à 91,36 dollars.

Le brut US, qui a établi la semaine dernière un nouveau record à 96,24 dollars le baril, a cédé du terrain lundi en réaction au retour des inquiétudes pour la croissance américaine liées au "subprime", dans le sillage des difficultés de Citigroup.

"Le marché actions (à Tokyo) est stable, ce qui soutient le Nymex", a expliqué Ken Hasegawa, gérant chez Fimat Japan, interrogé avant que l'indice Nikkei ne termine la séance en repli de 0,12%.

Les experts anticipent une baisse de 1,6 million de barils du pétrole brut aux Etats-Unis la semaine dernière, en raison d'interruptions d'une partie des exportations mexicaines. Habituellement, les stocks ont tendance à se reconstituer avant l'hiver.

Les stocks de produits distillés sont également attendus en baisse, de 700.000 barils, et ceux d'essence de 100.000 barils.

Le secrétaire américain à l'Energie Sam Bodman a déclaré que les cours actuels de l'or noir constituaient un "épouvantable problème" pour les consommateurs, ajoutant qu'il espérait que l'Opep décide rapidement d'une augmentation de ses quotas de production.

Le ministre vénézuélien du Pétrole, Rafael Ramirez, dont le pays est membre de l'Opep, a toutefois déclaré lundi que la flambée des cours s'expliquait non pas par un déséquilibre entre l'offre et la demande, mais par des tensions géopolitiques et par la montée en puissance des spéculateurs.

 
Mardi 6 novembre 2007 / 7h39 Provided by: Easybourse

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents