Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Les FARC libèrent trois otages

Publié le 19 Décembre 2007, 05:49am

Catégories : #CULTUREL

Bonjour à toutes et à tous,

Les FARC viennent d'annoncer a l'agence de presse Prensa Latina qu'ils ont donné l'ordre de libérer Clara Rojas, son fils Emanuel et Consuelo González de Perdomo. Ils ne précisent pas quand ils seront libérés.

Clara Rojas accompagnait Ingrid Betancourt lors de son enlèvement et avait refusé d'être libérée immédiatement pour rester avec Ingrid. Elle a eu un enfant en captivité, Emanuel, avec un guerillero des FARC, enfant que le président colombien et les média appellent le plus jeune otage du monde puisqu'il est né en captivité.

Mme González de Perdomo est une ex-députée, otage des FARC depuis septembre 2001.

Comme tous les gestes des FARC, ce geste n'est pas facile à interpréter mais, dans leur communiqué, ils rejettent l'idée de la zone de rencontre récemment proposée par le président colombien et renouvellent leur demande initiale d'une zone démilitarisée pendant 45 jours. Ils critiquent sévèrement l'annulation de la médiation de Chavez par le président Uribe qu'ils qualifient de barbare.

On peut donc imaginer que ces libérations sont un geste d'appui à la médiation de Chavez et de Piedad Cordoba et qu'elles cherchent à faire basculer la pression internationale que les FARC subissaient depuis l'appel du président Sarkozy, à nouveau vers le président colombien.

La Fédération Internationale des Comités Ingrid Betancourt se réjouit de cette excellente nouvelle et espère que la libération interviendra dans les plus brefs délais.

La libération unilatérale de quelques otages était, avec la fourniture de preuves de vie, un des points qui avaient été obtenus lors de la médiation du Président Chavez et de la sénatrice Piedad Cordoba. Bien que leur mission ait été interrompue par une décision du président colombien, les familles des otages avaient formellement demandé à la sénatrice colombienne et au président vénézuélien de continuer malgré tout cette mission. Nous sommes donc très heureux de constater que le processus enclenché en novembre ne s'est pas arrêté.

Avec le président Sarkozy et les nombreux autres chefs d'état qui ont marqué au cours des dernières semaines, d'une manière très médiatique, leur soutien au principe de l'accord humanitaire, nous demandons au président Uribe de manifester, lui aussi, et d'une manière concrète, sa volonté de trouver une solution pacifique et rapide à un drame qui dure depuis bien trop longtemps, et nous demandons aux Farc de continuer à démontrer leur bonne volonté pour arriver à une libération de tous leurs otages.

Armand

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents