Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Jean Nouvel construira la future tour Signal de la défense

Publié le 27 Mai 2008, 11:26am

Catégories : #Article économique

 
L'architecte français Jean Nouvel a remporté le concours pour la construction de la tour Signal dans le quartier d'affaires de La Défense. | D.R.
L'architecte français Jean Nouvel a remporté le concours pour la construction de la tour Signal dans le quartier d'affaires de La Défense.

La future tour Signal de la Défense sera signée par Jean Nouvel, a décidé, lundi 26 mai, le jury du concours organisé par l'Etablissement public de la Défense (EPAD), a-t-on appris mardi. C'est un projet marqué par l'essentiel des préoccupations du récent Grenelle de l'environnement. Arrivera-t-il pour autant à faire pâlir l'aura de la future tour Phare, que l'architecte américain Tom Mayne (agence Morphosis) doit construire près du CNIT pour le groupe Unibail, et dont le concours a marqué, par son audace formelle et une ambition écologique affichée, le renouveau du quartier financier de l'Ouest parisien ? C'est l'un des buts de l'EPAD : la nouvelle tour doit être l'emblème du "renouveau" de la Défense, dont le plan a été lancé en 2006 par Nicolas Sarkozy et repris par son successeur à la tête du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian.



Le projet de Jean Nouvel prévoit donc une tour de 301 mètres, d'une surface de 140.000 mètres carrés, répartis en bureaux (50.000 m2), logements (33.000 m2), hôtel (39.000 m2), équipements publics (8.000 m2), commerces et restaurants (10.000 m2). Cette tour sera le bâtiment habité le plus élevé de France. 


Source : Le Monde
  / TF1.fr

Oeuvres de Jean Nouvel








Presque aussi haut que la tour Eiffel, le building qui sera construit par Jean Nouvel à La Défense se veut un hymne à la mixité avec bureaux, logements, commerces.

COMME nous l'annoncions dès hier dans nos colonnes, l'architecte Jean Nouvel, déjà auréolé du fameux prix Pritzker 2008 (la plus prestigieuse récompense d'architecture), a remporté le concours pour la construction de la tour Signal de La Défense, devant quatre projets concurrents. Signal sera à bien des égards plus qu'une tour : le symbole du renouveau du quartier d'affaires de La Défense, un pari architectural audacieux, mais surtout l'invention d'une nouvelle vie dans les buildings.

La victoire de Jean Nouvel a été officialisée hier matin à la Cité de l'architecture de Paris.

Mais à 23 h 30, la veille, l'équipe de l'architecte célébrait déjà la nouvelle dans les locaux branchés de l'hôtel Coste à Paris : « Un nouvel urbanisme est en train de naître, s'enthousiasme le lauréat. Nous avons prouvé que la mixité urbaine peut exister dans la ville verticale. »

Quatre espaces de vie

Bureaux, logements, commerces et restaurants, hôtel... Haute de 301 m avec ses 71 étages, le futur monument de La Défense fait coexister dans un même bâtiment quatre espaces de vie, quatre plots empilés de bas en haut et reconnaissables à leurs couleurs vives. « Chaque espace est un petit monde en soi », souligne l'architecte de 62 ans. Et c'est cette mixité qui a remporté les faveurs du jury, qui a tranché au terme d'une longue délibération : « Irréprochable sur le plan technique et du développement durable, particulièrement novateur, ce projet présente une typologie de tour encore jamais vue », a déclaré hier le président du jury et de l'Epad (Établissement public d'aménagement de La Défense) Patrick Devedjian. Fini la tour sans âme, le béton froid, les murs-rideaux et l'alignement monotone des balcons. Rouge, bleue et verte, dotée d'éoliennes, de panneaux solaires, de jardins suspendus, de loggias et de systèmes d'aérations perfectionnés, la tour durable préfigure les gratte-ciel du futur. « On va y lire la vie à tous les niveaux, se réjouit encore l'architecte. Il faut casser le tabou de la tour et montrer qu'il peut y avoir un vrai plaisir à vivre en hauteur. La ville verticale n'est plus une ville muette », poursuit-il. La livraison de la tour Nouvel, dont le coût est estimé à 600 millions d'euros, est fixée pour Noël 2013.

Source : Le Parisien.fr





Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents