Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Ecoutez gratuitement la musique sur internet en toute légalité

Publié le 8 Septembre 2008, 12:04pm

Catégories : #Billet d'humeur politique



U
n diner, une soirée ?!?, pour éviter de régler 400 euros la soirée un disque-jockey, il vous suffit de vous rendre sur

http://www.deezer.com , anciennement appelé Blogmusik.net, et de créer votre Playlist personnelle. Comme le font déjà plus d'un million d'internautes chaque jour, vous pourrez retrouver les morceaux de musique de votre enfance, ceux des étés chauds ravivant quelques souvenirs torrides, des musiques de jazz aux classiques, les derniers tubes de Mika ou de notre tortue nationale. Un simple clic pour obtenir tous les Supertramp exsistants. On se demande comment la SACEM a autorisé ce site, fréquenté par des millions d'internautes. Il est cependant interdit de télécharger les musiques, ce site a pour unique vocation de vous permettre de les écouter, quoi demander de plus ?!?. Si vous ne souvenez plus d'un auteur, quelques paroles de la chanson vous permettront de retrouver des titres perdus dans vos souvenirs. Le plair est réel à un coût subliminal, celui de voir vos voisins débarquer à une heure indûe pour calmer les nouveaux accrocs.


Pour les personnes plus confiantes, un simple cordon de la prise son de votre ordinateur  (petite prise jack) relié à un amplificateur , par exemple celui de votre chaîne, avec les deux embouts son des plus classiques et le tour est joué. Je recommande un ampli d'environ 100 watts pour un salon de 40 m2. Au-delà si votre soirée s'effectue en extérieur, mieux vaut le 4x100 W. Mieux vaut être équipé d'une ADSL pour ne pas risquer l'engorgement lors d'une soirée. Deux simples enceintes suffiront branchées à l'ampli.

Le principe de la playlist est simple : vous pourrez la rendre publique et la transmettre à vos enfants ou vos amis par la transmission de votre nom d'emprunt. Profitez des listes déjà crées, organisez les listes par genres musicaux car une fois en ligne, il vous sera difficile de ne pas tomber sous le charme. Il suffit d'avoir un mail pour confirmer votre connexion au site et en moins de quelques minutes,  vous aurez accès à la plus vaste liste musicale à faire palir la FNAC elle-même. 

Lorsque vous organiserez votre soirée, laissez les invités choisir eux-mêmes les styles musicaux, cela vous évitera de passer pour un ringard, fan des années 80 (sic ). En effet, lorsque'un CD passe, permettant la visualisation de sa pochette et le temps écoulé et à venir, dès que vous changerez de choix, le site se chargera pour vous du mixte pour donner une tonalité mélodieuse au passage du nouveau CD en diminuant le son du CD en cours au profit du nouveau. C'est tout à fait astucieux et très efficace.

Lors d'un diner plus calme avec flute de pan ou dans un fauteuil avec du chant grégorien pour observer la pluie en se rappelant le climat d'été de nos régions bretonnes, vous apprécierez d'avoir juste sélectionné une play list, le site se chargeant de mettre les morceaux suivants sans commandes manuelles. Le plus concerne le fait de pouvoir continuer de travailler sur l'ordinateur tout en ayant le fond musical en même temps. Seule contrainte, vos enfants ne pourront jouer en ligne au risque d'avoir les sons de Kung Fu Penda mélangés à votre genre musical. il est difficile de dissocier les sorties de son si vous êtes sur plusieurs applications en même temps. Ce site internet gratuit de musique à la demande, précisons bien sans téléchargement, pourrait rapidement conclure des accords avec les majors du disque comme SONY, UNIVERSAL, WARNER, qui l'autoriseraient à utiliser les chansons de leurs catalogues sur l'Europe et ainsi passer de 3.7 millions de titres en ligne actuellement à plus de cinq millions.

A vos musiques .....



Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents