Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


CNCE vient de perdre 600 millions d'euros sur les marchés

Publié le 17 Octobre 2008, 10:23am

Catégories : #Article de Presse



Le groupe, engagé dans un processus de fusion
avec les Banques Populaires,
assure que compte tenu de son niveau de fonds propres
et de son importante liquidité,
cette perte n'affecte pas sa solidité financière.         

Le rapprochement accéléré entre les Caisses d'Epargne et les Banques populaires a-t-il trouvé son explication ? La caisse nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) a reconnu vendredi avoir perdu 600 millions d'euros récemment lors d'opérations réalisées sur les marchés boursiers, comme l'annonçait le quotidien La Tribune. Cette lourde perte a été enregistrée dans l'activité dérivés actions réalisées pour le comptes des caisses d'épargne. La CNCE, holding des caisses d'épargne, a en charge de la centralisation et de la gestion des excédents de ressources des caisses.

"Compte tenu de son niveau de fonds propres - plus de 20 milliards d'euros - et de son importante liquidité, cette perte n'affecte pas la solidité financière du Groupe et n'a aucune conséquence sur la clientèle " souligne le groupe dans un communiqué. Et d'ajouter que "les mesures nécessaires ont été immédiatement prises pour solder cette position et mettre fin à cette activité. Des sanctions ont été prononcées et les autorités de tutelle informées". Selon l'AFP, le directeur financier du groupe a été limogé.

Une chose est sûre : cette fragilisation des Caisses d'épargne devrait "faciliter" les négociations sur les parités d'échange avec les Banques Populaires dans le cadre de la fusion. Jusqu'ici, certains envisageaient que ces dernières, qui pèsent moins lourd, versent une soulte de plusieurs milliards d'euros à la CNCE.

Les deux banques ont annoncé il y a une semaine qu'elles avaient reçu le feu vert de leurs administrateurs pour mettre en oeuvre un projet de rapprochement de leurs organes centraux, la Caisse nationale des Caisses d'épargne (CNCE) et la Banque fédérale des Banques populaires (BFBP). Le nouvel ensemble permettra de créer un solide numéro deux sur le marché français après le Crédit agricole. Il devrait disposer de plus de 40 milliards d'euros de fonds propres et de 480 milliards d'euros d'épargne et de dépôts à partir d'un réseau de 8.200 agences. Ce nouvel ensemble sera constitué d'un directoire et d'un conseil de surveillance dont les membres ne sont pas encore connus. Il y a huit jours, Charles Milhaud, le président du directoire de la CNCE, a toutefois laissé entendre que Philippe Dupont, le patron des Banques populaires, pourrait prendre la présidence du directoire du nouvel ensemble, indiquant qu'il avait "toutes les qualités" pour ce poste.

Lors d'une conférence de presse, les deux hommes avaient également expliqué que le contexte de crise financière avait contribué à accélérer les discussions entre les deux établissements en vue d'un rapprochement. Les deux groupes avaient déjà amorcé un rapprochement en regroupant fin 2006 l'essentiel de leurs activités hors banque de détail et hors immobilier dans leur filiale commune cotée Natixis dont ils détiennent ensemble 70,5% du capital au dernier décompte. (source AFP)

Plus d'infos à suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents