Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


e-Réputation: mesurer votre Klout!

Publié par Twostein sur 11 Octobre 2011, 13:52pm

Catégories : #NETWORK

 

Klout

Présentation du phénomène

 

Klout est une entreprise américaine, basée à San Francisco. A travers son site, www.klout.com, elle ambitionne de noter l’influence des internautes sur les réseaux sociaux. Klout mesure l’influence en ligne, dans le cadre du web social. En quelques mois à peine, le site a réussi à s’imposer comme un standard pour connaître l’impact de chacun de ses 100 millions d’usagers. Et pour créer le buzz, Klout a eu la bonne idée de publier des classements nationaux qui ont beaucoup fait parler.

 

Le score Klout : votre influence sur le web

Pour mesurer l’influence d’un internaute sur le net, Klout analyse les données issues de plusieurs réseaux sociaux. Il s’agit essentiellement de Twitter : Klout analyse les comptes suivis, les suiveurs, les messages retweetés… Klout combine ensuite ces données avec votre compte Facebook : nombre de commentaires sur vos statuts, nombre d’amis, mention j’aime… De façon beaucoup plus minoritaire, Klout récolte aussi des informations sur LinkedIn et d’autres réseaux sociaux… Avec toutes ces données, Klout vous attribue un score d’influence, allant de 0 à 100. Un score de 100 représente une personnalité hyper influente (Justin Bieber est « klouté » à 98).

 

Klout, un outil de marketing avant tout

Avec Klout, on retourne un peu dans la cours de l’école. Le but ultime, ce serait de vérifier si l’on est « populaire », si l’on a plus de pouvoir que les autres… Et si Klout nous flatte bassement l’égo, c’est pour mieux faire son petit business. En effet, Klout est un prestataire à l’usage des entreprises. Le site met à la disposition des sociétés sa liste d’internautes « influents » sur les réseaux sociaux. Dans le cadre d’une campagne de communication, ces entreprises vont fournir des échantillons de produits aux « influenceurs » les plus puissants. Ceux-ci sont ensuite censés diffuser la bonne parole auprès de leur réseau. En clair, s’inscrire sur Klout, c’est travailler gratuitement pour Klout…

 

Les critiques contre Klout

On l’a bien compris, l’intérêt de Klout n’est pas pour les internautes, mais pour les entreprises. Mais, même là, des questions restent en suspens… En effet, Klout prétend mesurer l’influence des internautes, mais il reste à définir ce que l’on entend par « influence ». Ne s’agirait-il pas plutôt d’une mesure d’audience, ou d’activité ? Pour une marque, une personne influente est-elle celle qui va beaucoup parler d’un produit ou celle qui va le faire acheter ? De plus, on peut parler d’un produit pour le critiquer… D’autre part, Klout base l’essentiel de son analyse sur Twitter, ce qui ne reflète pas la complexité des réseaux sociaux. Enfin, certains internautes ont vite compris que l’on peut influencer son score. Et voilà pourquoi, sur Twitter, on assiste à des échanges de mentions et de retweets… Il est aussi possible de tromper Klout avec des bots qui twittent régulièrement (test de l’agence RAAK). Autant dire que Klout pourrait devenir dangereux si des entreprises se mettaient à « vérifier » l’influence de leurs candidats dans le cadre d’un recrutement…

 

Le saviez-vous ?

En dehors de Twitter et Facebook, Klout consulte aussi les données de Google+, LinkedIn, Foursquare, YouTube, Instagram, Tumblr, Blogger, WordPress, Last.fm, Flickr et Wordpress.

 

Source Bloc.com : http://www.bloc.com/article/internet/internet-pratique/klout-2011-10-11.html#ixzz1aTe6dDiE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents