Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Vendredi 13 : e-Réputation

Publié par Twostein sur 12 Décembre 2013, 15:17pm

Catégories : #CULTUREL

    vendredi-13BSY_057.jpg
 
L'e-Réputation du Vendredi 13:
un chiffre maudit de tout temps.

 Les pouvoirs maléfiques accordés au vendredi 13 sont très anciens et remontent à l’antiquité. A cette époque le chiffre 12 faisait la loi car on comptait 12 lunes dans l’année, 1...2 Dieux de l’Olympe, 12 travaux d’Hercule et 12 signes du Zodiaque. La raison pour laquelle le 13 avait mauvaise réputation provient du fait qu’il suivait le 12 parfait rompant l’harmonie et menant droit au désordre. Déjà dans la Rome antique, le vendredi était considéré comme un jour néfaste. Correspondant au jour d’exécution des condamnés. Mais l’origine la plus crédible trouve sa source dans la Bible. Vendredi est également un jour banni par la Bible puisque Jésus a été crucifié un vendredi saint. En Angleterre c’était le jour des pendus. Selon certains biblistes, c’est un vendredi qu’Adam et Eve aurait croqué dans la pomme interdite, ce qui leur a valu d’être chassés du Paradis.

Pour être plus exacte, l'origine du vendredi 13 vient de l'arrestation le vendredi 13 octobre 1307 et sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis) de tous les Templiers de France. Parmi les 140 Templiers de Paris remis aux mains des inquisiteurs, 54 ont été brûlés après avoir avoué des crimes hérétiques comme celui d’avoir craché sur la croix. Ce qui donnera par la suite la très fameuse Malediction du grand maître des Templiers Jacques de Molay, sur les rois maudits Le mot "vendredi" ne se retrouve nul part dans la Bible, ni dans le Nouveau Testament, ni dans l'Ancien Testament; on y utilise plutôt l'expression "sixième jour".

Lors de la Cène, dernier repas de Jésus-Christ avec ses apôtres, ils étaient 13 à table. Le 13e convive, Judas le trahira et Jésus subira la Passion. Depuis lors, on croit que le fait être 13 invités à table porte malédiction. Le vendredi, ou le sixième jour de la semaine selon la Bible, est le jour de la Crucifixion de Jésus Christ. Ce serait un vendredi que Caïn tua son frère Abel. Hérode massacra les innocents un vendredi. Un vendredi, le Diable tenta Ève et Adam mangea le fruit défendu. Adam et Ève furent par la suite expulsés du Jardin d'Eden un vendredi.

Le Temple de Salomon aurait été détruit un vendredi. C'est un vendredi que commença la grande inondation, et que l'Arche de Noé fut lancée sur les flots. Selon les Chrétiens, lors de cérémonies sataniques, il y a 13 présences: douze sorcières dont Frigga et un diable. Après l'invasion des peuples nordiques et germaniques, et leur conversion au Christianisme, Frigga, la déesse nordique de l'amour et de la fertilité, fut bannie, envoyée au sommet d'une montagne et considérée comme une sorcière. Depuis, chaque vendredi, la déesse pleine de rancune convoquerait onze sorcières et le diable pour comploter de mauvais tours à jouer au cours de la semaine suivante.

C'est dans le 13 ème chapitre du dernier livre de la Bible [chapitre de l'Apocalypse, celui de l'Antéchrist], au dernier verset qu'on retrouve la mention du nombre de la Bête, 666 (Révelation 13:18). Notons que l'insertion de deux zéros donne 60606 = 7 x 37 x (13 x 18), d'où la coïncidence avec le passage biblique Rév. 13:18 qui traite du 666 !

Mais aujourd’hui tous les pays du monde n’ont pas décrété le vendredi 13 comme une journée porte-malheur car en Italie, malgré la présence du Vatican, le 13 ne fait guère trembler. C’est plutôt le vendredi 17 que les superstitieux transalpins retiennent leur souffle. Car 17 en chiffres romains s’écrit XVII, dont l’anagramme est « VIXI » qui signifie ‘j’ai vécu’ en latin. En Amérique latine, en Espagne ou en Grèce, c’est le mardi 13 qui provoque
l’émoi. Tandis qu’en Chine, c’est le chiffre 4 : la prononciation de ce nombre est très proche du mot signifiant « Mort » !
Sur ce blog personnel, l'histoire du Vendredi 13 trône depuis sept ans parmi les articles les plus lus...

Bien reputationnellement
Louis-Serge Real del Sarte
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents