Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Pays de la Loire : Le Pont d'Apremont

Publié par Twostein sur 20 Juin 2011, 18:43pm

Catégories : #CULTUREL

Béton projeté 

 

Pays de la Loire :

Le Pont d'Apremont

Mission de Maîtrise d'Œuvre pour le confortement et la réhabilitation du Pont d’Apremont (85). Le pont d’Apremont est un ouvrage hydraulique de 1910 franchissant la rivière "La Vie".

 

L’ouvrage est un arc en béton armé de 24.40 m d’ouverture et de 2.22 m de flèche, reposant sur deux culées en maçonnerie. L’arc comprend un hourdis inférieur d’épaisseur variable, trois âmes de hauteur variable (deux latérales et une centrale) et un hourdis supérieur d’épaisseur variable. Le hourdis supérieur repose sur des entretoises de largeur 20 cm et de retombée de 35 cm espacées tous les 2.50 m. Le Pont D'Apremont

 

La conception de l’ouvrage et les principaux désordres constatés ne permettent plus l’ouverture de cette voie à tous trafics d’où la mise en place d’une limitation à 19 tonnes maximale afin de ralentir son vieillissement du fait de la faiblesse de la structure.

 

En raison de sa situation en site urbain, entouré de constructions et de propriétés riveraines, de l’attractivité touristique de la commune, et de son emplacement à l’intérieur du périmètre d’un monument historique classé, le Conseil Général de la Vendée a fait le choix du confortement de la structure existante plutôt qu’un remplacement par un ouvrage neuf avec maintien de la circulation des VL et piétons pendant les travaux.

 

La mission confiée à GINGER CEBTP s’est déroulée en deux étapes :

◦Une première comprenait un diagnostic de l’existant, l’analyse des bétons en laboratoire, un calcul de la stabilité de la voûte et la détermination des contraintes sous la circulation poids lourds par modélisation aux éléments finis, (mission réalisée en Juillet 2008).

◦Une seconde de maîtrise d’œuvre sur les phases Diagnostic, Avant-Projet, Projet, Assistance aux Contrats, Visa, Assistance Direction de l'Exécution des contrats de Travaux, de Janvier 2010 à Juin 2011.Coulage du tablier

 

Cette mission a été réalisée de manière synergique avec les différents département de GINGER CEBTP de l’agence de Nantes (Service Structure – Maîtrise d’œuvre, Service Pathologie des structures, Service Géotechnique – Maitrise d’œuvre) et le département Ouvrage d’Art de GINGER ENVIRONNEMENT & INFRASTRUCTURE d’Aix en Provence.

 

 

Le diagnostic a établi que :

◦les pathologies observées résultaient d’un changement de fonctionnement de la structure par rapport à son état d’origine : la transmission des efforts horizontaux de l’arc dans les massifs de fondation a engendré quelques mouvements parasitant la reprise des efforts de compression dans l’arc prévu à cet effet, conduisant à une rupture par flexion de la section BA à la clé,

◦Un tassement des massifs des culées insuffisamment fondés,

 

La solution de renforcement a conduit à retenir :

◦Le confortement des culées par la mise en place de 22 colonnes de jet-grouting de 5 m de hauteur sous les culées, et la mise en place de 8 tirants d’ancrage de 20 m réalisés derrière des rideaux de palplanches,

◦Le renforcement de la voûte par la technique du béton projeté sur une épaisseur de 25 cm avec des barres d’ancrages renforçant les culées,

◦Un rejointoiement généralisé et une injection à cœur des culées maçonnées.

◦La réfection de l’extrados du tablier par la mise en place d’un nouveau tablier avec les travaux d’équipements (Corniches, garde-corps).

 

L’ensemble des travaux a été réalisé sous circulation, avec également des contraintes fortes du fait du niveau de la rivière. L’ouvrage sera terminé fin juin 2011 et permettra de recevoir une étape du TOUR DE FRANCE début Juillet 2011. GINGER CEBTP est une société du GroupeGINGER dirigé par Jean-Luc Schnoebelen.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents