Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Young & Rubicam France nomme un nouveau Président

Publié par Twostein sur 14 Juin 2011, 12:48pm

Catégories : #Article économique

 

 

Young & Rubicam :

Xavier Real del Sarte

cofondateur de l'agence V,

va succéder à Jacques Bungert et Frédéric Torloting.

 

 

Retour à la normale pour Young & Rubicam France. Après avoir tenu près de six ans les rênes de la filiale de WPP, le tandem formé par Jacques Bungert et Frédéric Torloting cédera début juillet la présidence de l'agence à Xavier Real Del Sarte. À 51 ans, ce dernier va donc quitter l'agence V, qu'il a cofondée avec Christian Vince, pour se lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale.

 

Jacques Bungert et Frédéric Torloting, qui avaient annoncé leur départ à la fin de l'année dernière, ont mis six mois pour trouver leur successeur. À la différence du duo, qui avait pris la présidence du groupe en France (Young & Rubicam, Wunderman, Pro Deo, Lumière et Kassius), Xavier Real Del Sarte ne prend «que» la tête du navire amiral, l'agence Y & R, qui compte quelque 220 personnes.

 

Homme de «new business», le nouveau patron connaît les grandes agences. Outre Ogilvy, autre réseau de WPP, Xavier Real Del Sarte a déjà travaillé pour «la Young», de 1989 à 1995. Mais ses faits d'armes, il les a collectionné chez Saatchi & Saatchi (Publicis Groupe) entre 1995 et 2001 - où il a fait rentrer le budget Toyota France et plusieurs marques du fromager Bel -, mais surtout de la success story V. Une agence qu'il a créée avec Christian Vince en 2001 dans le giron d'Omnicom, et épaulée par DDB, qui leur confie le budget Volkswagen. «C'est là que j'ai commencé à m'éclater», raconte Xavier Real Del Sarte.

 

Avec une marge brute estimée de 12 millions d'euros, V s'est fait une spécialité des marques «challengers». En dix ans, l'agence a remporté parmi les plus beaux budgets : Auchan, Neuf Telecom et TPS - avant leurs rachats respectifs par SFR et Canal + -, Visa, L'Occitane, le BHV ou encore 118 218. Sept ans d'affilée, elle a décroché un prix Effie, qui récompense les campagnes publicitaires les plus efficaces.

 

Méthodes qui détonnent

 

Le parcours est moins classique pour Jacques Bungert et Frédéric Torloting, cofondateurs fin 1989 de Pro Deo, une agence de communication événementielle et corporate, qu'ils ont revendue dix ans plus tard à Young & Rubicam, à la barbe du groupe DDB qui était aussi intéressé. En 2005, leur nomination à la tête du groupe fait sensation dans le landerneau publicitaire. «Deux non-pubards au chevet de la Young», titre alors le magazine professionnel CB News. Ils ont carte blanche pour redonner du lustre à une agence déstabilisée par la brève présidence d'Éric Tong Cuong. «Tous les clients étaient sur le départ», se souviennent les deux patrons. Leurs méthodes détonnent. Ils recrutent un collectif de six créatifs, décloisonnent les métiers, responsabilisent les équipes.

 

Les résultats sont au rendez-vous. Xavier Real Del Sarte arrive dans une agence un peu assoupie depuis le départ opérationnel de ses deux dirigeants, désormais accaparés par la reprise de Courrèges. Mais Young & Rubicam a consolidé ses positions dans la grande consommation, avec Colgate Palmolive pour l'Europe, son premier compte, et Danone (produits laitiers et eaux, hors Évian et Badoit) pour le monde. Le nouveau président pourra aussi s'appuyer sur d'autres grands clients comme La Française des jeux (Euromillions, Joker +) ou Accor (Novotel, Ibis, Etap, Pullman) et surtout en gagner d'autres. Un défi qui enthousiasme Xavier Real Del Sarte, convaincu du potentiel de l'enseigne, à laquelle il veut «redonner son statut de référence» .

 

Par Philippe Larroque et Alexandre Debouté

source: http://goo.gl/d8sks

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents