Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Procès LVMH: une affaire devenue politique !

Publié par ReaClic sur 11 Décembre 2012, 10:59am

 

 

Dernière ligne droite du procès LVMH:

une affaire devenue politique !

lob.jpg.

Un groupe de luxe privé est en passe de mettre la main sur l’ensemble du Jardin d’acclimatation, pourtant patrimoine national cher aux franciliens.

Pourtant la création du Jardin d’Acclimatation résultait de la rencontre entre un projet urbanistique et une ambition scientifique. Dans le cadre du « remodelage » de Paris, l’empereur Napoléon III voulait doter Paris d’un parc paysager. Ou sont donc passé les écologistes lorsque l’on observe le bâtiment géant pousser au cœur du bois de Boulogne?

La pétition pour conserver le jardin d'acclimatation dans sa configuration actuelle en 2015 a été fermée sur pression du groupe LVMH, au moment du passage, après tout juste un mois, des 5 000 signataires. Ce sujet intéressait pourtant également les plus jeunes de moins de 13 ans qui n’ont pas de page facebook et les séniors moins coutumiers du numérique.

Une affaire politique : Comment a-t-on pu en arriver là ?

Un homme clé a permis au groupe LVMH de s’approprier le jardin d'acclimatation

Pour mémoire en 2001, après l'élection de Bertrand Delanoë à la Mairie de Paris, actuelle propriétaire du Jardin d'Acclimatation, Christrophe Girard est nommé adjoint au Maire de Paris en charge de la culture et vous l'aurez compris, il occupe son poste tout en restant… chez LVMH, actuel propriétaire de la société qui gère le Jardin d’Acclimatation. Cela a dû grandement faciliter certaines négociations ....Lorsque le brillant François Pinault nous réservait une superbe fondation sur l'île Seguin, il aurait dû adopter la technique du mélange des genres avant de faire profiter Venise des richesses culturelles de son groupe. Sans évoquer sa transhumance belge, Bernard Arnaud pourra trinquer avec l’acteur Depardieu sur leur trace laissée dans l’histoire et de la sorte damer le pion à son principal rival dans les affaires.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Christophe_Girard_(homme_politique)

Rien n’eût été possible sans le soutien indéfectible des élus socialistes de la Mairie de Paris, et du maire PS de Val-de-Reuil (Eure), Marc-Antoine Jamet, actuel secrétaire général du groupe LVMH et ne l'oublions pas brillant défenseur de la cause du groupe ayant également été nommé Président du Jardin d’Acclimatation: http://www.lejdd.fr/JDD-Paris/Actualite/Le-centre-d-art-contemporain-de-LVMH-suspendu-par-la-justice-264381

Nos enfants souhaitent longue vie au poney-club. Les parisiens ont le droit de comprendre que ce club s'est vu refusé le rééchelonnement de ses dettes et que la société du jardin d'acclimatation du Groupe LVMH a décidé sa dissolution et l'a mise volontairement au pied du mur, en liquidation judiciaire, avec en échange d'une éponge sur le passif d’environ 100 000 euros, la pleine propriété par la Groupe LVMH. Une sorte d'OPA rampante équestre qui n’est pas sans rappeler l'image d'Hermès ou le franchissement de seuil n'avait pas été déclaré comme il se doit. On connaît le résultat. Il est intéressant de comprendre cette mainmise sur le patrimoine familial. Ce sujet sur ces méthodes reste au cœur de l'actualité pour expliquer comment un groupe privé peut prendre le contrôle de l’ensemble des activités avec droit de vie ou de mort sans que vous puissiez ensuite.... les récriminer.

En réaction, une page facebook a été ouverte depuis deux mois en vue d’alerter l’opinion et d’y rassembler les nostalgiques : https://www.facebook.com/Sauvez.le.jardin.d.Acclimatation?ref=hl

Cette page a pour objet de sensibiliser les Parisiens, franciliens, sans oublier les touristes chers à LVMH et tous ceux qui souhaitent conserver le jardin d'Acclimatation sans réduction des activités actuelles, sur les dangers que représente l'OPA rampante du groupe de Barnard Arnault, dont les objectifs d'acquisition s'accélèrent étrangement avant l'ouverture prévue de la fondation en voie d'achèvement. Des mails internes du groupe LVMH ont même été postés sur cette page facebook pour éteindre l'incendie qu'ils ont eux même allumée, saisissant et inquiétant !! Mais à ce rythme, la prochaine fête annuelle du groupe LVMH pourra bien être de nouveau organisée au Jardin d'Acclimatation. Car cette année, l’ambiance n’y était pas ! Le groupe LVMH a dû changer son fusil d’épaule et expliquer aux enfants des salariés du groupe qu’ils n’auront pas droit aux manèges. C’est bien connu, la richesse s’obtient par une excellente gestion des profits.

 

La page facebook n'est pas, je le rappelle, la remise en question de la fondation LVMH très avancée avec ses 46 mètres de hauteur, sorte de suppositoire géant, que chacun est libre d’apprécier, Buren en son époque avait marqué les esprits. Un grand publicitaire m’avait confié qu’une mauvaise publicité restait une publicité. Notre but est bien le maintien des ours, du parc animalier et des manèges dans le même nombre sur le site du jardin d'acclimatation. Un site qui s’est vu réduit en termes de superficies avec l’accord de la Mairie pour permettre le gigantisme de la fondation LVMH. Fait rarissime : c’est ainsi que l’allée Alphand du Bois de Boulogne sillonnant la bordure du jardin d’acclimatation, une voie pourtant classée a pu être partiellement détruite. Il en faut des appuis, du temps et des avocats pour contrer les riverains et passer outre ce classement. Comment l'Allée ALPHAND, pourtant site classée du jardin d'Acclimatation, a pu être partiellement détruite, avec l'accord de la Mairie de Paris, pour permettre la construction de la fondation LVMH ?

Beaucoup de journaux ont peur d’un procès du groupe LVMH et de perdre en substance les ‘subsides’ colossales publicitaires, véritable soutiens financiers lorsqu’Internet met à plat les finances des journaux en grande difficulté. Il y quelques années de mémoire en 2009 (source Greffe du Tribunal) la Mairie a demandé de sécuriser le site du Jardin et de remettre en ordre les allées et la signalisation avec travaux. Le montant avoisinait les 10 millions d’euros, à charge pour une partie par la société du Jardin, propriété du groupe LVMH et aux propriétaires des manèges, ceux-là même à qui l’ont demande aujourd’hui de résilier leurs baux malgré les importantes sommes investies. On se croirait dans la série Dallas : impitoyable ! Pour la première fois un quotidien ose coucher par écrit des éléments confirmant nos recherches sur l’OPA rampante du Groupe LVMH et l’urgence en cours puisqu’un procès se déroule en ce moment même dont l’issu déterminera le maintien de l’ensemble des activités qui n’appartiennent pas au groupe LVMH, soit ni plus ni moins qu’une trentaine de manèges: Comment la Fondation Louis Vuitton s'abroge le droit de reconfigurer le Jardin d’acclimatation (source Le FIGARO) http://lequotidien.lefigaro.fr/epaper/viewer.aspx

Ce procès est en cours et lorsque le verdict tombera et qu'un grand nombre de manèges seront démontés, OUI! Ce sera alors effectivement trop tard... pour agir.

Pour maintenir les activités du Jardin d'Acclimatation, il faudra mieux ajuster notre cible. On peut s’étonner de la frilosité de journalistes pour faire écho à cette OPA rampante. La puissance d'investissement publicitaire du groupe LVMH et leurs méthodes d’influence auprès de certains médias pourrait en partie expliquer cet immobilisme. Le groupe LVMH est passé maître en lobbying, Influence et passe droits. L’ingérence du PS et l’action de la Mairie de Paris ont donné à cette affaire de destruction du patrimoine national, sur fond d’égo, une couleur politique que certains médias ne souhaitent appuyer pour d’évidentes raisons. Comment la Mairie de Paris pourrait leur résister, LVMH développe une action de mécénat tous azimuts, initiée vers 1991-92 pour donner un esprit de corps à un groupe comprenant aujourd’hui 100 000 collaborateurs et 65sociétés.

http://www.toutpourlesfemmes.com/~conseil299/Fondation-Louis-Vuitton-du-nouveau.html

 

PRESSION: L'acharnement thérapeutique du Groupe LVMH

 

« Depuis six mois, trois contrôles de sécurité ont été effectués sur nos manèges, remarque amèrement Florian Sacreste. La réglementation n'en requiert qu'un seul par an. Comment ne pas voir ici un acharnement contre la société de forains Ludovert? »

http://actualites.leparisien.fr/jardin+d+acclimatation.html

Contrairement au cas du jardin d’acclimatation, une OPA est une offre publique et respecte des règles. L’histoire commence en 2004, début du changement et rappel du dernier « strike ». Le dernier spear pour les adeptes du Bowling de Paris, situé à l’orée du jardin d’acclimatation. Il a vécu sa toute dernière journée d’existence après 45 ans de bons et loyaux services. C’est un peu comme si, pour le monde du tennis, on fermait Roland-Garros. Il y aurait de la tristesse, de l’émotion. Le temple du Bowling a fermé ses portes.

http://www.leparisien.fr/paris/le-temple-du-bowling-a-ferme-ses-portes-01-09-2004-2005254098.php

http://actualites.leparisien.fr/jardin+d+acclimatation.html

La fermeture programmée du jardin d'Acclimatation, ou le détournement du patrimoine parisien http://www.economiematin.fr/les-experts/item/2003-fermeture-jardin-acclimatation-fondation-art-contemporain-bernard-arnault-lvmh

 

Ensuite, il y a eu la fermeture des bateaux téléguidés et de certains manèges, pour cela il a fallu sortir un plus gros chèque de 500 000 euros, une bagatelle pour le groupe. Il est intéressant de comprendre que l’objectif du groupe LVMH n’est pas d’adapter sa fondation à l’environnement, cela se verrait, mais bien d’adapter l’environnement du Bois de Boulogne à sa fondation. Si vous avez compris cela, vous comprendrez mieux la menace en cours dans le dos des parisiens qui pensent être défendus sur un sujet aussi chargé d’émotion. L’opération a démarré ! En faisant en léger retour en arrière, dans le document que j’ai pu me procurer au Greffe du tribunal de commerce de Paris sur la société appartenant à LVMH et qui gère le jardin, il est mentionné que les contrats de sous-concession arrivant à échéance au premier semestre 2011 n’ont pas été renouvelés. Les activités concernées sont la restauration rapide, les manèges comme les Papillons d’Alice et les bateaux téléguidés, ainsi qu’un stand photo. Le jardin d’acclimatation a donc acquis en décembre 2011 pour 500 000 euros les 100% de titres de son sous-concessionnaires la SARL EC Loisirs et Nature. Impossible de retrouver le practice de Golf ! Dans un premier temps déplacé pour permettre la construction de la fondation LVMH, il a été tout simplement et très discrètement supprimé !

Les photos appartiennent maintenant à LVMH, un restaurant racheté est maintenant aux couleurs d’une filiale du groupe. Mais la question qui nous taraude concerne l’urgence de la demande du 8 mars dernier du groupe LVMH au tribunal administratif : une demande de résiliation anticipée de la sous-concession attribuée à Ludovert. En termes clairs, il s’agit pour LVMH de s’approprier tous les manèges restant, soit une trentaine !! Afin de mettre le Jardin d’Acclimatation au pas dans la lignée de l’ouverture de sa fondation LVMH. Le bail de cette fondation sur un terrain prêté en concession à l’origine pour 15 ans renouvelable a été rallongé à 55 ans par la Mairie de Paris pour être sûr que vous ne veniez pas démonter ce magnifique projet architectural aussi haut qu’un grand immeuble au beau milieu du bois de Boulogne. L’art contemporain trouvera ici ses défenseurs. Paris est une ville internationale. La clientèle du jardin va changer, La société Ludovert aura trois mois pour démonter ses manèges. Les parisiens sont-ils devenus des moutons ?

Le groupe LVMH déjà locataire de la concession accordée par la Mairie de Paris pour la SA Jardin d’Acclimatation est sur le point de réussir une OPA rampante de premier ordre : virer en quelques années tous les propriétaires des sous-concessions pour être entièrement chez soi. L’animalerie, les ours, les nombreux manèges ne correspondent pas au style contemporain et artistique de la fondation dont on mesure aujourd’ hui déjà l’emprise. Quel que soit le discours du groupe LVMH, il y aura bien un avant fondation et un après, nul doute que les enfants des Parisiens n’y verront que du feu. Finalement seule la génération qui a fréquenté ce lieu splendide pourra s’en émouvoir et raconter aux petits comment ces lieux étaient emprunts de magie. Il n’a jamais été question de fermer le jardin mais le public concerné aurait aimé être associé à son contenu. ‘Public’ comme son nom l’indique par opposition aux intérêts privés. Le harcèlement du groupe LVMH à l’encontre des acteurs est aujourd’hui à la hauteur de l’enjeu financier et de réputation du groupe dont les motivations vont bien au-delà de la clientèle familiale, mais qui pourrait reprocher cette stratégie à un groupe privé. Il faut du courage pour dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, encore faut-il pouvoir être au courant de ce qui se trame dans votre dos.

Le plus triste dans cette histoire, c’est que les parisiens ont confié les clés de cet espace public par ricochet à une équipe socialiste légitime à la Mairie de Paris par les urnes et le mélange des genres. Que ce soient les projets de voies sur berge ou la disparition du jardin d’acclimatation de nos ancêtres, ils n’auront bientôt plus que leurs photos familiales pour pleurer.

Louis-Serge Real del Sarte,

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents