Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOCIAL MEDIA

SOCIAL MEDIA

Plus de 2 millions de pages lues et 820 000 visiteurs uniques pour ce blog dont l’auteur, Louis-Serge Real del Sarte, vous propose une curation quotidienne liée à l’actualité, aux stratégies digitales d’entreprises et problématiques d’utilisations de ces nouveaux canaux de communication. Pionnier et auteur du premier ouvrage référençant les 1000 réseaux sociaux mondiaux, il est Leader européen des réseaux professionnels et consultant international pour les entreprises.


Menace d'un nouveau Cycle baissier sur le CAC

Publié le 9 Juin 2008, 06:58am

Catégories : #Analyse Technique




Les effets d'un troisième choc pétrolier :

Force est de constater que nos scenarii sur les indices européens et
le pétrole font long feu. Les propos de monsieur Trichet jeudi dernier
annonçant une probable hausse des taux de la Banque Centrale
Européenne le mois prochain pour juguler l'inflation ont ravivé le
devise européenne. Par effet mécanique, le dollar fléchissant a servi
de propulseur au pétrole. On ne peut tenir le gouverneur pour seul
responsable de cette volatilité bien que l'on perçoive aujourd'hui
l'aspect négatif d'une dissonance de discours entre la Fed et la
BCE. Bien qu'il en ait été le déclencheur, la faiblesse du dollar a été
appuyé par la forte hausse du chômage aux Etats-Unis.


Pétrole : la nouvelle donne
Cette nouvelle hausse du pétrole est historique par son ampleur en une si courte
durée. Cette nouvelle flambée tient compte de la hausse structurelle
de la demande en Asie et surtout, a été attisée par les menaces à peine
voilée vendredi de frappes israéliennes contre l'Iran. Le ministre des
transports de l'Etat Hébreu a en effet jugé inévitable une attaque de
son pays contre les sites nucléaires iraniens. Nous évoquions ce
risque pour la fin de l'année 2008 dans notre étude sur le pétrole
comme l'un des éléments exogènes suceptible d'anihiler toute analyse
technique fiable sur un Crude Light en évolution vertical.



Un fulgurant rebond propre à rester dans les annales :

Le Crude a en effet rebondi, passant du niveau de 121.60 à celui de
139.12 pour clôturer à 138.54$ soit une progression jamais vue de 18
dollars en 24 heures. Au lendemain de notre étude baissière sur le
pétrole du 22 mai dernier, le Crude établissait un plus haut à 135$
puis confirmait la nette correction de sa vertigineuse ascension,
pour perdre en deux semaines prsè de quatorze dollars, passant en

dix séances de 135.09$ à 121.61$ traité jeudi 5 juin dernier.

La correction pourrait devenir une consolidation:
L'annonce des provisions supplémentaires lié aux subprimes par de nouvelle banques,

 la recapitalisation pour un montant astronomique d'une banque américaine,
 les nombreuses annalyses de Cassandre favorables à un pétrole à 140$,
 voire 200$ d'institutions reconnues, l'OPEP qui ne juge pas nécessaire
 d'augmenter sa production à ce stade, compensant ainsi l'érosion
d'un dollar devenu monnaie de singe, le G8 réunit ce week-end au japon
reconnaîssant son impuissance face à la flambée du baril, autant d'éléments
favorables à l'avènement d'un nouveau danger baissier sur les indices.
L'Eurostoxx a corrigé la dernière vague de hausse du niveau de 3418
 à celui de 3879. Néanmoins, comme nous le précisions dans nos études
 du 28 mai dernier, la rupture des niveaux 3600 sonne l'alerte.

Rappel du risque de formation baissière évoquée  :




"L'épée de Damoclès dans les esprits :
La formation en cours sur le moyen terme rappelle une tête-épaule avec une première épaule formée en 2006, la tête munie de son plus haut traité à 4608 à l'été 2007 et la formation de la deuxième épaule en 2008 confortée par notre scénario haussier en cours. La ligne de cou à ne pas briser sous réserve de valider ce schéma noir se situe sur le niveau de 3377. Une rupture de ce niveau entraînerait l'indice sur des objectifs moyen terme situés sur les niveaux de 3226 et 2902. Un premier signal se traduirait par un passage sous le niveau de 3600, soit proche du ratio 0.618 de correction des deux derniers mois de hausse des marchés actions."




Dernière opportunité de rebond salutaire :
A moins par un coup de baguette magique en ce début de semaine
de rebondir fortement  sur les indices en corrélation avec
un repli marqué du pétrole et effectuer des double bottoms
sur les niveaux de 3418 sur l'eurostoxx et 4417 sur l'indice CAC,
 nous pourrions voir apparaître ce fameux scénario noir déjà évoqué
en épée de damoclès ci-dessus et qui rappelons le n'était pas notre
 scénario favori. : un tête-épaule de trois années formé après un cycle
 de cinq années de hausse permettant d'anticiper ce cycle de
consolidation pour atteindre le niveau de 3850 sur l'indice CAC et .
Pour cela il faudrait confirmer un passage sous les niveaux de 4405

sur l'indice CAC et 3418 sur l'Eurostoxx.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents